Vous avez lu, vous avez aimé...! PDF Imprimer Envoyer

*** dernière mise à jour le 10/06/2014 ***



Bien mal acquis de Yrsa Sigurdardottir 


Un meurtre a été commis dans un spa installé dans une ferme réemment rénovée. Une ferme qui avait la réputation d'être hantée.
L'avocate Thora Gudmundsdottir est engagée par le propriétaire, suspect principal dans l'affaire, pour le représenter.
Son enquête fait bientôt resurgir à la lumière le passé macabre de l'endroit.Bien mal acquis consacre le retour de l'attachante avocate Thora dans un nouveau thriller aussi astucieux que terrifiant. " Yrsa Sigurdardottir sait brillamment créer une atmosphère de menace et de surnaturel.

Un bon policier qui maintient le suspens jusqu'à la fin du roman.
L'intrigue évioque "Les dix petits nègres" d'Agatha Chrisite.
Seule la multitude des personnages (aux noms imprononçables) ne facilite pas la compréhension de l'histoire.

Votre note : 17/20




Une autre vie est possible de Jean-Claude Guillebaud


J'aimerais trouver les mots, le ton, la force afin de dire pourquoi m'afflige décidément la désespérance contemporaine. Elle est un gaz toxique que nous respirons chaque jour. Et depuis longtemps. L'Europe en général et la France en particulier semblent devenues ses patries d'adoption. Elle est amplifiée, mécaniquement colportée par le barnum médiatique. Oui, mécaniquement. Par définition, le flux médiatique est un discours attristé, voire alarmé. Il s'habille en noir. Or la réalité n'est jamais aussi sombre. Elle est faite d'ombres et de lumières. Elle mêle le pire au meilleur. Partout. Toujours. A n'insister que sur les ombres, on pèche - et on ment - par omission. En toute bonne foi. Vieille question ! Cette insuffisance n'est pas facile à corriger. L'optimisme n'est plus «tendance» depuis longtemps. On lui préfère le catastrophisme déclamatoire ou la dérision revenue de tout, ce qui est la même chose. Se réfugier dans la raillerie revient à capituler en essayant de sauver la face. Après moi le déluge...

Une analyse intéressante sur le passage de l'espérance à la désespérance de notre époque.
Une analyse de l'origine depuis deux millénaires de ce chemin droit de l'espérance jusqu'au cercle de la désepérance actuelle.
Message d'espoir, du retour à une espérance lucide et têtue.

votre note : 16/20




Une chance de trop de Harlan Coben


Un matin, comme les autres, Marc prépare le petit déjeuner en famille. L'instant d'après, il se réveille sur un lit d'hôpital après douze jours de coma. Ce qui s'est passé entre-temps, deux inspecteurs de police venus à son chevet lui annoncent, le laissant sans voix. Que peut-il leur répondre? Non, il ne sait pas qui lui a tiré dans le dos, tué sa femme et kidnappé Tara, sa fille de six mois. A bien y réfléchir, le plus dur n'est pas de perdre ce que l'on a de plus cher au monde, mais d'être le principal suspect...

Excellent. En haleine du début à la fin. On souhaiterait le lire d'une traite ...

votre note : 18/20




Grand Père n'était pas un nazi de Harald Welzer


Qu'on ne s'y trompe pas : cet ouvrage va bien au-delà de son sujet immédiat – la manière dont on parlait de l'époque nazie et de la Shoah, dans les années 2000, au sein des familles allemandes. Il concerne, par ses méthodes, son cadre d'analyse, voire ses conclusions, tous ceux qui, en France ou ailleurs, ont à réfléchir aux mécanismes de la transmission de la conscience historique d'une période d'exception, soit à la confrontation de la mémoire sociale et de la mémoire familiale.
Au fil de quarante-huit entretiens familiaux et de cent quarante-deux interviews individuels sur les histoires vécues du passé national-socialiste et transmises entre les générations, il apparaît, en effet, qu'à 'la mémoire culturelle' (celle qu'une société institue à une époque donnée sur un certain passé à travers célébrations, discours officiels et enseignement) s'oppose 'la mémoire communicative', non plus cognitive mais émotionnelle, ciment de l'entente des membres d'un groupe (parents et proches) sur ce qui fut leur passé vrai, et qui est constamment réactivée dans le présent d'une loyauté et d'une identité collectives.
Ainsi se transmettent dans les familles d'autres images du passé national-socialiste que celles diffusées à l'école : romantiques et enjolivées par l'intégration de scènes cinématographiques, par exemple, elles sont avant tout relatives à la souffrance des proches, causée par le mouchardage, la terreur, la guerre, les bombes et la captivité.
Paradoxalement, il semble que ce soit justement la réussite de l'information et de l'éducation sur les crimes du passé qui inspire aux enfants et petits-enfants le besoin de donner à leurs parents et leurs grands-parents, au sein de l'univers horrifique du national-socialisme, une place telle qu'aucun éclat de cette atrocité ne rejaillisse sur eux. Transmis sous forme non pas de savoir mais de certitude, ces récits, pour finir, convainquent chacun qu'il n'a pas de 'nazi' dans sa propre famille : 'Grand-Père n'était pas un nazi.'

Intéressant, mais difficile à appréhender sans connaissance socio-historique

votre note : 14/20




La femme de nos vies de Didier Van Cauwelaert


Elle m a sauvé la vie en m offrant le plus fascinant des destins. J avais quatorze ans, j allais être éliminé en tant qu attardé mental, mais grâce à elle on m a pris pour un génie précoce. J étais gardien de vaches, et je suis devenu le bras droit de plusieurs prix Nobel. Je lui dois tout : l intelligence, l idéal, l insolence, la passion.
Cette héroïne de l ombre, d autres l ont fait passer pour la pire des criminelles. Je viens enfin de retrouver sa trace, et je n ai que quelques heures pour tenter de la réhabiliter.

Un Didier van Cauwelaert au meilleur de sa forme qui sait jouer de l histoire, des grandes découvertes scientifiques sous le nazisme, de l épopée des anti-nazis allemands, de la solution finale pour les handicapés décrétée par le IIIe Reich en 1941, et qui renoue avec ses grands thèmes romanesques, la substitution d identité, le grand amour né dans l adolescence, le dépassement de soi et le combat écologique.

Parfois assez difficile à comprendre. FORMIDABLE.

votre note : 18/20




Les taches du léopard de Françoise Giroud


Denis Sérignac est un jeune homme heureux comme on peut l'être à vingt ans. Il aime la vie et la croque à belles dents. Un soir, quelque chose se fane dans son univers, il apprend qu'il est un enfant adopté : un enfant de l'Assistance publique, né sous X, c'est-à-dire que le nom de sa mère naturelle est inconnu et qu'il est interdit de chercher à percer cet anonymat. Ses parents adoptifs ont été parfaits, il les aime et en est aimé, mais il supporte mal l'idée qu'il y a quelque part une femme qui est sa mère et qu'il ne peut la connaître. Il la retrouve naturellement et là, il fait une nouvelle découverte : c'est qu'elle est juive. Dès lors, il l'est aussi. Ce n'est plus une tragédie d'être juif, et d'ailleurs il ne le prend pas comme ça. Ce sera une péripétie dans sa vie, mais qui suppose d'assumer une nouvelle identité. En fait, la sienne sera toujours double, parce qu'on ne change pas de souvenirs, de culture, d'attachements en changeant de paroisse. C'est à la fois lourd et fécond. Des femmes -Marie, Sarah, Bess- l'aideront à porter cette croix dans une vie par ailleurs fort agréable, parce qu'il est un marchand d'art de bonne réputation. Un illuminé antisémite le tue d'un coup de poignard. Peut-être sa mère, avait-elle raison de penser qu'il n'y a pas de place sur la Terre pour un juif heureux ? Denis exigera d'être enterré dans le caveau de sa famille adoptive, avec une bénédiction du curé. Dans la mort, il rentre chez lui. Après de nombreuses années consacrées à son journal et à des biographies de femmes (dont le savoureux Lou Andreas-Salomé), Françoise Giroud renoue avec un roman bouleversant, mais aussi plein d'humour et on ne peut plus contemporain.

Intéressant. Agréable à lire sans plus

votre note : 12/20





Récit de la dernière année de Jacqueline Harpman


Cinquante ans est une échéance difficile. Lorsque Delphine Maubert la voit surgir dans sa vie, elle se dit qu'il est temps de faire le point.Son mari est mort onze ans plus tôt. Elle vit seule, très proche de sa mère. Pauline, et de ses enfants, Mathilde et Paul. Comme c'est le temps des vacances, elle part pour l'Italie, où elle pense à sa vie, à sa jeunesse surtout...Au retour, une mauvaise grippe se déclare, guérit mal, et son médecin. François Letellier, découvre un cancer du poumon avancé et irrémédiable.La mort est conçue comme un scandale qui surgit indûment dans chaque existence. L'auteur accompagne l'héroïne de sa propre colère le long de ce dernier parcours. A côté de Delphine qui s'achemine vers la mort avec un courage étonnant, sa mère et ses enfants, mais aussi Letellier, son médecin, qui va s'éprendre d'elle et l'accompagner jusqu'à la fin. L'approche de la séparation ultime exacerbe les émotions. Les trois générations de femmes forment une triade où chacune tente de donner à l'autre tout ce qu'elle a été. Les hommes, plus timides, finissent par comprendre le jeu et y entrent. On voit se déployer une sorte de folie amoureuse qui monte éperdument jusqu'à la cassure finale.Ce récit d'une agonie, construit comme une messe mortuaire, n'est jamais morbide : de bout en bout, c'est un cri de passion pour la vie. Un livre magnifique et terrible. Romancière, psychanalyste, Jacqueline Harpman, qui habite Bruxelles, a obtenu, en 1996, le prix Médicis, pour Orlanda.

Bonne étude, pas du tout pessimiste ni morbide. Très bien écrit.
Quel comportement aurions-nous en pareille situation ?

votre note : 16/20




Les témoins de la mariée de Didier Van Cauwelaert


«Je suis tombé amoureux, et je ne me relève pas.» C'est en ces termes que Marc nous a parlé d'elle, la première fois, dans sa maison de la forêt de Chevreuse, pendant le réveillon du 21 décembre. Notre pré-Noël entre potes, avant celui des familles, des maîtresses ou des solitudes qui nous séparaient toujours les soirs de fêtes officielles.
Il a bien vu qu'on ne le croyait pas. Tomber amoureux, lui, le don Juan machinal dont le press-book était un tableau de chasse ? Lui qui était l'un des photographes les plus chers du monde, et qui ne couchait jamais plus d'une semaine avec ses modèles, par conscience professionnelle, instinct de survie et respect pour ses prochaines conquêtes ? Au bout de huit jours il me les confiait, pour que je les dissuade de s'incruster. J'étais chargé, preuves à l'appui, de le faire passer pour un pervers en série ne songeant qu'à tuer sa mère en détruisant les autres femmes. Comme les grands de ce monde ont un goûteur, Marc m'employait à l'année pour pouvoir consommer en toute sérénité : j'étais son dégoûteur.

Assez prenant mais "disjonté" - Pas le meilleur de l'auteur

votre note : 12/20




Corps étranger de Didier Van Cauwelaert


Peut-on changer de vie par amour, devenir quelqu'un de neuf sous une autre identité, sans sacrifier pour autant son existence habituelle ? C'est ce que va oser Frédéric. A dix-huit ans, il avait publié sous le nom de Richard Glen un roman passé inaperçu, puis il avait renoncé à l'écriture ; il avait conquis Paris d'une autre manière... Mais, un jour, une jeune étudiante de Bruges envoie une lettre à ce pseudonyme oublié, à cette part de lui-même en sommeil depuis plus de vingt ans. De tentations inconnues en bonheurs d'imposture. il va s'inventer dans les yeux de Karine un autre passé, un autre présent, rendre Richard Glen de plus en plus réel, de plus en plus vivant... Mais combien de temps deux personnalités peuvent-elles se partager un corps ? Avec son humour et sa tendresse implacable, le romancier d'Un aller simple, prix Goncourt 1994, nous entraîne dans un récit poignant qui explore le rêve secret de beaucoup d'entre nous.

Belle réflexion sur les différentes personnalités qui peuvent exister en nous. Assez long

votre note : 13/20




Les épées de feu de Michel Peyramaure


Bienvenue à al-Andalus, enclave musulmane en territoire européen et creuset de l'âge d'or de la civilisation islamique. À la suite de la conquête éclair de la péninsule Ibérique par les Maures venus d'Afrique du Nord, al-Andalus – qui s'étendait du détroit de Gibraltar au Sud de la France – a en effet été durant tout le Moyen Âge l'emblème de l'essor, de l'épanouissement et du rayonnement scientifique et artistique d'un monde musulman dont l'Alhambra de Grenade et la Grande Mosquée de Cordoue portent, aujourd'hui encore, l'éblouissant témoignage. C'est l'histoire de cette fabuleuse civilisation andalouse – à la fois guerrière et d'un raffinement extrême – que Michel Peyramaure a choisi de faire conter par les membres d'une famille aristocratique d'origine berbère, née de son imagination. Sur près de huit siècles, génération après génération, la dynastie Banu al-Kacem en écrit l'admirable chronique, chantant tour à tour la gloire des " épées de feu ", des chevaliers noirs et les louanges de la poésie la plus délicate. Avec Les Épées de feu, Michel Peyramaure relève un défi jusqu'alors inédit : évoquer cette riche page d'histoire et les personnages réels qui l'ont composée sous l'angle non de l'historien mais du romancier. Il nous invite également à faire fi de nos préjugés pour poser sur une période considérée, du point de vue européen, comme celle de la reconquête des royaumes musulmans par les souverains chrétiens – la Reconquista –, un regard neuf et, le plus souvent, émerveillé.

Roman historique, richement illustré. A l'attention d'un public averti

votre note : 15/20





Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson


«Assez tôt, j'ai compris que je n'allais pas pouvoir faire grand-chose pour changer le monde. Je me suis alors promis de m'installer quelque temps, seul, dans une cabane. Dans les forêts de Sibérie. J'ai acquis une isba de bois, loin de tout, sur les bords du lac Baïkal. Là, pendant six mois, à cinq jours de marche du premier village, perdu dans une nature démesurée, j'ai tâché de vivre dans la lenteur et la simplicité. Je crois y être parvenu. Deux chiens, un poêle à bois, une fenêtre ouverte sur un lac suffisent à l'existence. Et si la liberté consistait à posséder le temps ? Et si la richesse revenait à disposer de solitude, d'espace et de silence - toutes choses dont manqueront les générations futures ? Tant qu'il y aura des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu.»

Assez difficile. Rare profondeur de réflexion sur la liberté, le bonheur, la solitude, l'espace, le silence ...
Une invitation à l'aventure personnelle


votre note : 17/20





Dans les pas d'Ariane de Françoise Bourdin


Unique héritière de sa tante Ariane, Anne Nogaro décide, envers et contre tous, de s'installer dans la maison que lui a légué son aïeule. Elle a fait son choix, la bastide est désormais la sienne et elle mettra tout en œuvre pour réaliser son rêve : redonner vie à ce lieu reculé entre forêt et océan, le berceau des Nogaro. Avec l'aide de son frère Jérôme, Anne transforme peu à peu la demeure en chambres d'hôtes. Mais Paul, son mari, ne comprend pas le choix de sa femme et refuse de venir habiter dans cette maison qu'il déteste. Excédé, il finit par entamer une procédure de divorce. Au fil des jours, le projet d'Anne prend tournure et la vie s'organise. La bastide Nogaro fourmille d'activités et la jeune femme, à qui Paul avait prédit la solitude, voit sa famille se regrouper autour d'elle. Un jour, alors qu'elle reprend la lecture du journal intime d'Ariane, Anne découvre à travers les lignes qu'elle est probablement une enfant illégitime, fruit d'une liaison que sa mère aurait eue dans le passé. Bouleversée par cette découverte, elle comprend alors la fureur de sa mère chez le notaire, le jour de l'ouverture du testament d'Ariane. Voir sa fille héritière des Nogaro alors qu'elle n'en est peut-être pas une ! Que faire de ce secret ? Doit-elle interroger sa mère, essayer de retrouver la trace de son vrai père ? A-t-elle le droit de bouleverser l'unité de sa famille au prix de la vérité ?

Agréable à lire. Divertissant.

votre note : 15/20




Bien mal acquis de Yrsa Sigurdardóttir


Un meurtre a été commis dans une ferme récemment rénovée. Une ferme qui avait la réputation d'être hantée. L'avocate Thora Gudmundsdottir est engagée par le propriétaire, principal suspect dans l'affaire, pour le représenter. Son enquête fait bientôt resurgir à la lumière le passé macabre de l'endroit.Bien mal acquis consacre le retour de l'attachante avocate Thora dans un nouveau thriller aussi astucieux que terrifiant.

Passionnant. Dès, l'entame du livre, il est difficile d'interrompre la lecture

Votre note : 19/20 




Megalodon de Steven Alten


Après 70 millions d'années, le Magalodon revient.
A la fin de la période du Crétacé, dans un endroit isolé du Pacifique, vit le prédateur le plus gros et le plus féroce de l'histoire du règne animal : le Carcharodon Megalodon. Dix-huit mètres, vingt tonnes, il est l'ancêtre des Grands Requins Blancs. 8 novembre 1997, Californie, le professeur Jonas Taylor, paléontologue et ancien pilote de submersible pour la Navy donne une conférence sur le Megalodon. Depuis des années, il essaie en vain d'oublier sa dernière plongée. Mais il ne peut effacer de sa mémoire ce qu'il a cru voir, ce qui a causé la mort de deux hommes, ce qui a définitivement ruiné sa carrière : la tête du monstre, triangulaire, horrifiante, et son étrange éclat luminescent ...

On y trouve de l'aventure, un peu de fiction, de l'amour, de l'action
Facile et agréable à lire. Difficile d'interrompre la lecture

votre note : 17/20



La colonie du diable de James Rollins


La vérité sur la création des États-Unis demeure ensevelie sous les ruines d'une colonie tombée dans l'oubli : la Colonie du Diable... La découverte dans les Rocheuses de centaines de corps momifiés et d'étranges reliques archéologiques attire l'attention du monde entier. Mais une terrible explosion se produit sur les lieux, tuant une anthropologue sous l'œil des caméras de télévision. Tout accuse un groupe d'Indiens radicaux et, en particulier, une jeune fille qui s'est enfuie en emportant un indice primordial pour l'enquête. Traquée, elle appelle à l'aide son oncle Painter Crowe, directeur de l'unité spéciale Sigma Force. Des sommets volcaniques d'Islande aux déserts américains, de la réserve d'or de Fort Knox aux geysers bouillonnants de Yellowstone, Painter Crowe s'allie au commandant Gray Pierce afin de déjouer la mystérieuse conspiration qui manipule l'histoire des États-Unis depuis ses origines...

Une histoire bien charpentée, mais un peiu compliquée avec de l'aventure, de l'action ...
Beaucoup de personnages, on s'y perd un peu.

votre note : 13/20




Terroristes : les septs piliers de la déraison de Marc Trévidic


Qu'est-ce qui pousse Stéphane, seize ans, issu d'une famille ordinaire, à se convertir à l'islam et à se radicaliser ? Pourquoi Assya, élevée laïquement en France, décide-t-elle de porter le niqab et de s'inscrire sur un site de rencontres communautaires ? Que part chercher Abou Hamza dans les montagnes afghanes ?... Un juge, l'un des meilleurs spécialistes des filières islamistes, nous fait pénétrer au cœur du « Jihad individuel ». Illustrant ses propos théoriques par des récits, il se met dans la peau d'apprentis terroristes, pour tenter de comprendre leur progression insidieuse vers la déraison. Car les « petites histoires du terrorisme » nous en apprennent bien plus que tous les discours dogmatiques
 
Interpellant - Bonne analyse du parcours (individuel, actif ou non) vers le Jihad
A lire par les parents d'adolescents en quête "d'idéal"

votre note : 15/20



 En l'absence des hommes de Philippe Besson


Il s'appelle Vincent, il est né avec le XXe siècle dans une riche famille parisienne et cette année est celle de ces 16 ans. L'Europe est en guerre, des hommes meurent par milliers. Vincent, trop jeune, s'attarde quant à lui à mener une existence désoeuvrée, préservé de la boue et de l'horreur des tranchées. Cette année 1916 sera celle de son éducation sentimentale. Il découvre la passion dans les bras d'Arthur, un jeune soldat qui tente d'échapper pour quelques jours à la guerre. Dans le même temps, il noue une amitié amoureuse avec Marcel Proust, qu'il a croisé dans les salons parisiens et qui a autorisé le jeune adolescent à fréquenter sa chambre. C'est le point de départ de ce magnifique roman, le premier écrit par Philippe Besson, plein de pudeur et d'émotion contenues.
 
Bien écrit, plein de délicatesse et sensibilité - Assez touchant


Votre note : 15/20
 
 
 
 
Dans la peau de Sheldon Horowitz de Derek B. Miller

 
Entrez dans la peau de Sheldon Horowitz et découvrez un héros irrésistible, vieux juif new-yorkais exilé à Oslo, qui décide d’aider son petit voisin serbe à fuir à travers la campagne norvégienne. Jubilatoire, tragique, émouvante, trépidante, la cavale infernale d’un tandem improbable, et au-delà une bouleversante quête de rédemption. À 82 ans, Sheldon Horowitz, veuf, horloger à la retraite et ancien Marine, accepte en ronchonnant de quitter New York pour aller vivre chez sa petite-fille, dans une ville qui n’était même pas la dernière sur sa liste des endroits où finir ses jours. Parce qu'elle n’y figurait pas du tout. Oslo. Des contrées de neige et de glace accueillant au maximum un millier de juifs et pas un seul ex-sniper, ayant perdu son fils au Vietnam comme Sheldon. Seul avantage : dans la patrie des grands blonds, les Coréens qui le poursuivent depuis 1952, à n’en pas douter, se repèrent plus facilement ! Jamais il n’aurait imaginé que la Norvège allait lui offrir une ultime mission. Mais quand sa voisine serbe se fait assassiner par un gang de Kosovars, Sheldon se jure de protéger son fils de 7 ans coûte que coûte. Le début d’une odyssée incroyable pour sauver l’enfant et tenter de racheter ses erreurs passées…

 Histoire racontée avec humour, imagination et tendresse

Votre note : 15/20

  

Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia

Michel Marini avait douze ans en 1959, à l'époque du rock'n'roll et de la guerre d'Algérie. Il était photographe amateur, lecteur compulsif et joueur de baby-foot au Balto de Denfert-Rochereau. Dans l'arrière-salle du bistrot, il a rencontré Igor, Léonid, Sacha, Imré et les autres, qui avaient traversé le Rideau de Fer pour sauver leur peau, abandonnant leurs amours, leur famille, trahissant           leurs idéaux et tout ce qu'ils étaient.
Ils s'étaient retrouvés à Paris dans ce club d'échecs d'arrière-salle que fréquentaient aussi Kessel et Sartre. Et ils étaient liés par    
un terrible secret que Michel finirait par découvrir. Cette rencontre bouleversa définitivement la vie du jeune garçon. Parce qu'ils étaient tous d'incorrigibles optimistes. Il manifeste un naturel épatant pour développer une dispute à table, nous faire partager les discussions entre un Russe communiste et un Hongrois antistalinien.

Style agréable, bonne intégration dans une époque historique - le personnage principal est très attachant.

Votre note : 20/20

 

La tectonique des sentiments de Eric-Emmanuel Schmitt

Peut-on passer en une seconde de l'amour à la haine ? En s'abandonnant à Richard, qui l'a conquise avec acharnement, Diane se sent à la fois heureuse et fragile. Lorsqu'elle soupçonne qu'il l'aime moins, l'orgueil l'entraîne à commettre l'irréparable... sans mesurer qu'elle sera la dernière victime de sa machination.
Une comédie élégante et cruelle, voilée de tendresse, entre humour et émotion. Un suspense psychologique qui analyse les séismes de la passion amoureuse, et renoue avec les plus belles réussites théâtrales d'Eric-Emmanuel Schmitt, tels ses Petits crimes conjugaux.

Roman psychologique et sentimental. Déroutant, dénouement inattendu.

Votre note : 17/20

 

Le Manipulateur de John Grisham

Raymond Fawcett, juge fédéral en Virginie, et sa secrétaire sont retrouvés assassinés dans la maison de campagne du juge. Il n'y a pas de trace de lutte, pas d'empreintes, pas un seul témoin. Rien, à l'exception d'un coffre-fort hautement performant... mais vide. Le juge n'était pas riche, alors que cachait-il dans un tel coffre ? Au bout de quelques mois, l'enquête n'a pas progressé d'un pouce. Le FBI est sur les dents. Et c'est là qu'intervient Malcolm Bannister. Âgé de 42 ans, noir, avocat de profession, Malcolm a été pris dans une affaire bâclée par le FBI et la justice. Condamné à dix ans d'emprisonnement pour un crime qu'il n'a pas commis, il doit encore passer cinq années derrière les barreaux. Mais il lui reste une carte à jouer pour changer son destin. Une carte qui requiert de l'audace, du sang-froid et deux complices aux nerfs d'acier. En prison, Malcolm a plus d'une fois servi d'avocat pénaliste à ses codétenus. Il a ainsi appris toutes les ficelles de la justice fédérale, notamment l'existence de l'article 35. Selon cette disposition légale, un détenu qui apporte des éléments permettant l'arrestation d'un criminel peut être libéré sans condition. Or Malcolm sait qui a tué le juge Fawcett, et pourquoi. Il met alors en œuvre la première partie de sa manipulation : il livrera le coupable en échange de la liberté immédiate et des 150 000 dollars de récompense...

Thriller psychologique. Prenant du début à la fin du livre.

 Votre note : 16/20

Bon livre, enquête bien ficelée.

Votre note : 16/20

 

 

 Ou es-tu? de Marc Lévy

Adolescents, ils représentaient tout l'un pour l'autre. Avec l'optimisme  de leur jeunesse, ils se sont promis de s'aimer pour toujours, quand
bien même le destin devait les séparer. Et la vie va les écarter l'un de  l'autre comme deux étoiles soumises aux lois de la gravitation. Elle
affrontera la violence des ouragans en Amérique centrale, tandis qu'il réussira à Manhattan. À l'exception de quelques rencontres furtives à
l'aéroport de Newark, ils ne sauront de leur vies réciproques que ce que  disent les lettres qu'ils vont s'écrire pendant des années. Sans jamais
que se brise le lien qui les unit...Philip avait alors promis à Susanne  qu'il serait toujours là s'il lui arrivait quelque chose. Il ne pouvait
pas savoir que cette promesse allait profondément bouleverser sa vie. Que pour l'honorer, il devrait ouvrir son coeur à l'inconnu...

Plaisant à lire, bien écrit. A lire absolument !

Votre note : 15/20

Rivage mortel de Clive Cussler

1896. Sous le soleil impitoyable du Kalahari, quatre Anglais et leur guide tentent à tout prix de regagner, avec leur butin de diamants, la
côte où les attend le HMS Rove. A leurs trousses, de redoutables guerriers, les Hereros. Une terrible tempête de sable se lève et va
recouvrir le cargo... De nos jours, sur les rives du Congo. L'Oregon, commandé par Juan Cabrillo, échappe de justesse à un guet-apens et
intercepte le signal de détresse d'un petit bateau de pêche pourchassé par un groupe armé. A son bord, Sloane McIntyre, sur la piste du Rove et du gigantesque serpent de mer métallique dont lui a parlé un vieux pêcheur fou... Tandis que des hommes sans scrupules projettent de
déchaîner les forces de la nature contre quiconque s'opposera à eux, la chasse au serpent se transforme en course contre le temps et contre la
mort.

Si vous aimez l'aventure, ce livre dont l'histoire est particulière et prenante est pour vous !

Votre note : 17/20

 

Moi, Alex Cross de James Patterson
 
Au beau milieu d’une réunion de famille, Alex Cross apprend qu’on vient de retrouver le corps de sa nièce, sauvagement assassinée. Découvre que celle-ci fréquentait, à titre « professionnel », bon nombre de notables de Washington. Et ne tarde pas à comprendre que, de toute évidence, son bourreau a fait d’autres victimes. 

Epaulé par sa collègue et compagne Bree Stone, Alex s’engage dans une traque à hauts risques qui le mène jusqu’à une discrète et luxueuse propriété des environs de la capitale. Ici, à l’abri des regards, les membres d’un club très exclusif s’autorisent tous les fantasmes. Ils sont riches, puissants, et prêts à tout pour préserver leur anonymat. Prélude à un scandale qui pourrait ébranler toute la planète, l’enquête criminelle s’oriente vers les cercles du pouvoir…

 

(30 août 2013)

Les Désorientés d'Amin Maalouf

Vue multifocale sur le passé, présent , avenir du monde levantin (sans doute le Liban) au travers huit anciens copains aux parcours très différents. Très bien.

Votre note : 16/20

 

Suggestions de nos lecteurs...

(Dernière mise à jour le 6 septembre 2013)

Dortoir interdit de Serge Brussolo

 

Quand on est recruté par une agence immobilière spécialisée dans la remise en état d'anciennes scènes de crime, mieux vaut s'attendre au pire... C'est ainsi que Mickie Katz, jeune décoratrice de la très mystérieuse Agence 13, doit accepter de travailler pour un milliardaire obsédé par la Troisième Guerre mondiale. Afin de mettre sa famille à l'abri d'un futur holocauste nucléaire, ce magnat du pétrole vient d'acquérir un bunker creusé dans le désert du Nevada par l'US Air Force au temps de la guerre froide. Le rôle de Mickie est simple : décorer le labyrinthe de béton pour en faire un paradis cinq étoiles qui rendra la claustration agréable aux survivants du conflit. Mais dès le début des travaux, les événements vont prendre un tour inquiétant dans cette forteresse mystérieusement baptisée depuis 40 ans Dortoir interdit...

 

La Troisième porte de Lincoln Child

 

 « Énigmologue » de renommée mondiale, Jeremy Logan s’est spécialisé dans  l’investigation et l’interprétation des phénomènes étranges et
paranormaux. Mais quand il est recruté par le millionnaire Porter Stone,  célèbre explorateur et archéologue, il est loin de se douter de ce qui
l’attend. Stone est persuadé d’avoir trouvé l’emplacement de la tombe du  mythique roi Narmer, premier pharaon à avoir unifié la haute et la
basse Égypte, trois mille ans avant J.-C. Mieux, il est convaincu que le  plus grand trésor de l’Égypte antique est enterré avec lui : la
légendaire double-couronne de Narmer, que l’on dit dotée de pouvoirs extraordinaires. Enfouie depuis des millénaires dans l’un des lieux les
plus inhospitaliers du monde : le Sudd, une immense zone de marécages et  de mangroves inextricables à la frontière de l’Égypte et du Soudan.
Dans ce décor de cauchemar mêlé de boue, de brume épaisse et de végétation pourrissante, une série d’accidents inexplicables réveille,
au sein de l’équipe, la rumeur d’une ancienne malédiction : quiconque briserait le sceau de la troisième porte du tombeau serait promis à
d’atroces souffrances. Logan a pour mission d’apaiser les craintes et de  démêler le vrai du faux, mais plus son enquête avance, plus il
soupçonne que Stone lui cache quelque chose. Quel danger terrifiant est tapi au fond du marais ? Et la plus grande découverte archéologique de
tous les temps vaut-elle de courir un tel risque ?

 

Le Crime des roses de Carlène Thompson

Un chasseur l'épie, la poursuit, la traque... Un tueur froid qui attend l'heure du crime parfait et qui sait que les pires cauchemars sont ceux que l'on vit éveillé... Brooke Yeager, cette fois, semble bien condamnée et replonge dans l'horreur. Elle qui avait, quinze ans plus tôt, dit adieu à l'enfance en découvrant le cadavre ensanglanté de sa mère voit ses amies les plus proches disparaître les unes après les autres. Celles qu'on ne retrouve pas horriblement mutilées deviennent les instruments d'une vengeance lente. Un homme rôde. Une autre femme est tuée. Le piège se referme sur Brooke. À qui se fier lorsque le tueur est si proche qu'il pourrait être n'importe qui ?...

Des nouvelles de Mary

 

Alors qu’il est en vacances en famille à Disneyland, l’agent du FBI Alex Cross reçoit un coup de fi l de son supérieur. Une célèbre actrice a été retrouvée morte devant son domicile de Beverly Hills. Peu de temps après, un chroniqueur du Los Angeles Times reçoit un mail décrivant le meurtre dans ses moindres détails. Alex se rend compte qu’il ne s’agit pas d’un incident isolé. L’assassin, qui se fait appeler Mary Smith, n’en est pas à son premier forfait et projette de récidiver. Tout le gotha de Los Angeles se met à trembler… Qui sera la prochaine victime ?

 

Dernière escale de James patterson

 

Depuis la mort de son mari et son remariage avec Peter Carlyle, un célèbre avocat new-yorkais, Katherine Dunne est au bord de la crise de nerfs. Carrie, 18 ans, Mark, 16 ans, et Ernie, 10 ans, ne supportent pas leur beau-père et font vivre à leur mère un enfer. Pour apaiser les esprits, Katherine part en croisière dans les Bahamas avec ses trois enfants. Mais, à peine les amarres larguées, les ennuis s'accumulent... jusqu'au naufrage. Les Dunne sont portés disparus. Jusqu’au jour où un pêcheur remonte par miracle une bouteille contenant un SOS. Les Dunne sont en vie ! Mais quelqu'un a tout intérêt à les retrouver avant les autorités, et à les éliminer définitivement !

 

Grand méchant loup de James Patterson

Quand le célèbre détective Alex Cross - docteur en psychologie et jazzman à ses heures - débarque au FBI, il ne sait pas que l'affaire qu'on va lui confier risque d'être l'une des plus scabreuses de sa carrière. En face de lui, un tueur que l'on surnomme Le Loup. Des hommes et des femmes sont enlevés. Le Loup exige-t-il des rançons ? Il fait pire : il revend ses victimes comme esclaves. Alex va devoir se transformer en chasseur de fauves. Et quand deux loups solitaires se retrouvent face à face, l'odeur du sang attire irrésistiblement le reste de la meute...
Afficher plus

Réduire

Kaïken de Jean-Christophe Grangé

« - Un kaïken.
- Tu sais à quoi ça sert ?
- C est avec ce poignard que les femmes samouraïs se suicidaient. Elles se tranchaient la gorge... »

Olivier Passan de la Criminelle. Un solitaire fasciné par le Japon traditionnel, un samouraï des temps modernes, lancé dans la traque d un insaisissable criminel, « l Accoucheur », qui éventre les femmes au terme de leur grossesse pour brûler le f tus.
Ce flic tourmenté, complexe, cherche à comprendre les raisons du naufrage de son couple : Naoko, sa femme japonaise, a demandé le divorce mais ils se sont entendus pour une garde alternée de leurs deux enfants. Cette vie de famille chaotique est au centre de l intrigue, qui joue des similitudes entre l histoire personnelle de Passan et celle du serial killer que l on est tenté de voir comme son double monstrueux. Mais le suicide de l Accoucheur ne résout rien et Passan devra aller jusqu à Tokyo rechercher la clé de l énigme...

Dans le pire des cas de James Patterson

New York. Le fils d'une des familles les plus aisées de la ville se fait kidnapper. Étrangement, aucune demande de rançon ne parvient à la famille ou à la police. Par quoi le tueur peut-il donc être intéressé ? Si ce n'est pas l'argent, quelles peuvent être ses motivations ?
L'inspecteur Bennett est chargé de l'enquête. Père adoptif de dix enfants, il ne peut qu'être particulièrement touché par cette affaire.
Bennett, sous la pression de la municipalité et des riches familles new-yorkaises craignant pour leur progéniture, se voit contraint de faire équipe avec l'agent spécial du FBI, Émilie Parker.
Ensemble, ils se lancent à la poursuite de ce mystérieux kidnappeur qui, s'il ne demande de rançon, souhaite éveiller les consciences des riches et des puissants...

Aux prises avec la mort de Peter James

Ce matin-là, Carly Chase est encore un peu grisée après les excès de la veille. En retard à son rendez-vous, elle roule vite. Quand un vélo surgit devant elle, elle n'a pas le temps de réagir : c'est l'accident. Une collision dramatique impliquant également un van et un camion. Le jeune cycliste, étudiant à l'université de Brighton, n'en réchappera pas.
D'abord traumatisée et en proie à un terrible sentiment de culpabilité, Carly est bientôt terrassée par la peur. Et pour cause : les deux autres conducteurs responsables de l'accident ont été retrouvés sauvagement assassinés. Aucun doute, le meurtrier crie vengeance et ne s'arrêtera qu'une fois sa mission menée à bien. Autrement dit : Carly est la prochaine sur la liste. Et d'ailleurs, le tueur n'est pas loin, il l'observe, l'attend, se prépare... Le commissaire Roy Grâce n'a qu'une angoisse : arriver trop tard.

Si elle devait mourir de Carlène Thompson

Un étang. Une inondation. Un corps remonté à la surface. Impossible à identifier. A moins de plonger dans de meurtriers secrets de famille... Trois ans. Cela fait trois ans que Dara Prince a disparu. En n'ayant emporté que quelques affaires. En n'ayant laissé derrière elle qu'une lettre. Un bref mot adressé à son père. Pour lui dire ses raisons de fuir le domicile familial. En contemplant le cadavre que viennent de livrer les eaux dormantes de l'étang, Christine pressent qu'il s'agit de sa demi-sœur. Mais si Dara est morte, qui envoie des cartes postales signées de ses initiales à son père ? Mais si, dans son journal intime enfin retrouvé, la disparue avait noté qu'elle était harcelée, quel peut être cet inconnu qui lui voulait du mal ? Mais si Christine se dit prête à tout pour découvrir la vérité, en sait-elle le prix ? Prête à tout ? Même si elle doit en mourir ?

L'affaire Harry Québert de Joël Dicker

Un livre haletant du début à la fin, une histoire passionnante pleine de rebondissements. Vous allez adorer !

A lire absolument ! Réservez-le dès aujourd'hui 069/76.60.78

A New York, au printemps 2008, alors que l'Amérique bruisse des prémices à l'élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente: il est incapable d'écrire le nouveau roman qu'il doit remettre à son éditeur d'ici quelques mois. le délai est près d'expirer quand soudain tout bascule pour lui: son ami et ancien professeur d'université, Harry Quebert, l'un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d'avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison.

Etranges rivages de Arnaldur Indridasson

Erlendur est de retour ! Parti en vacances sur les terres de son enfance dans les régions sauvages des fjords de l'est, le commissaire est hanté
par le passé. Le sien et celui des affaires restées sans réponse. Dans cette région, bien des années auparavant, se sont déroulés des
événements sinistres. Un groupe de soldats anglais s'est perdu dans ces montagnes pendant une tempête. Certains ont réussi à regagner la ville, d'autres pas. Cette même nuit, au même endroit, une jeune femme a disparu et n'a jamais été retrouvée. Cette histoire excite la curiosité
d'Erlendur, qui va fouiller le passé pour trouver coûte que coûte ce qui est arrivé...
C'est un commissaire au mieux de sa forme que nous retrouvons ici !

 

 Bonne lecture !


 

 



RocketTheme Joomla Templates